Historique


Rôle de l’Ecole

Les Ecoles Antonines s’inspirent des objectifs fondamentaux de la Congrégation et de ses valeurs religieuses, patriotiques, sociales et humaines pour assurer l’instruction de la nouvelle génération et former un Homme Nouveau pour un Monde Nouveau.\rLes valeurs de notre établissement visent à créer un citoyen croyant, libre, démocrate et ouvert aux cultures et au savoir.\rEn quelques mots, éduquer selon des critères spirituels, humanitaires et civiques.

 

Notre emblème

C’est le Tau ou Croix en forme de T de Saint Antoine le Grand (250-355), qui signifiait la clef de vie pour les Pharaons. Ce symbole fut ensuite adopté par les chrétiens coptes d’Egypte.\r\n\r\nIl acquiert dans le christianisme une triple signification :\r\r- Biblique : signe d’élection, de préservation et de confirmation \r- Théologique : signe de mort, de résurrection, d’espérance \r- Monastique : symbole de contemplation et de veille provenant de la tradition monastique qui en a fait la béquille de Saint Antoine Le Grand.

 

Quelques dates

1956: Etablissement.
1958: acquisition de la licence et début des cours:
– Gratuit au domicile de M. Bou Abboud et à la maison du legs jusqu’en 1972.
– Non gratuit: dans un nouveau bâtiment composé de deux étages.
1983: un troisième étage.
1987: un nouveau bâtiment pour la maternelle.
2003: nouveau bâtiment pour le primaire et la maternelle.

 

Les supérieures qui se sont succédées depuis 1958 jusqu’à nos jours

Sœur Victoire El Doueihi (1956-1957)
Sœur Nathalie Bassil (1957-1965)
Sœur Alice Araigi (1965-1966)
Sœur Alexandra Massoud (1966-1971)
Sœur Berthe Antar (1971-1974)
Sœur Félicité Daou (1974-1980)
Sœur Nathalie Bassil (1980-1983)
Sœur Berthe Antar (1983-1989)
Sœur Theodora Mardini (1989-1998)
Sœur Lucie Aklé (1998-2001)
Sœur Marie-Augustin Irani (2001-2013)
Sœur Jean-Pierre Bou Madi (2013- Jusqu’à présent)